Arrêt sur segment

Relooking de quatre quotidiens nationaux

1 juillet 2016

Pour palier à la chute des ventes et des recettes publicitaires, des quotidiens nationaux se lancent depuis plusieurs mois dans des opérations de relooking de leurs maquettes. Le point sur ces opérations cosmétiques.

Assahra, saumon comme FT 

Assahra

Le premier à se lancer dans ce relooking est Assahra Al Maghribia, le quotidien du Groupe Maroc soir (GMS). Au menu : changement du logo avec la mise en avant le terme « Assahra », au lieu de « Al Maghribia ». Le quotidien est imprimé sur un papier couleur saumon, rappelant le célèbre Financial Times (FT). Autre nouveauté, les rubriques « société » et « sport » disposent de suppléments séparés du quotidien.  La direction de GMS présente ce relooking comme une « innovation ».  Pourtant, sur plan du contenu, aucun changement notable n’est à signaler. Les mêmes rubriques sont maintenues et le calibrage des articles est inchangé.

Création : 1989

Diffusion : Chiffres non communiqués à l’OJD

http://lematin.ma/journal/2016/un-nouveau-souffle-pour-assahra-al-maghribia/245343.html

 Al Alam vire au rouge

info%5C131201651057PM1

Le doyen des journaux marocains change aussi de look. Le célèbre logo avec calligraphie arabe sur couleur noir est maintenu mais avec une touche de rouge vif sur l’ensemble de la Une. Ce changement veut accompagner le positionnement critique à l’égard du gouvernement de ce quotidien porte voie du parti de l’Istiqlal.  Ce relooking marque le premier changement depuis l’arrivée, d’Abdellah Bekkali, comme directeur de la publication. Encore une fois sur le plan du contenu, on reste sur notre faim. Aucun changement notable n’est à signaler. On regrettera aussi la mauvaise qualité du tirage.

Date de création : 1944

Tirage : 23 800. Diffusion : 9000 exemplaires.

http://www.alalam.ma/def.asp?codelangue=23&po=2

 Al Bayan et Bayan Al Yaoum se drapent de noir

Al Bayane 1

Les deux quotidiens du Parti du progrès et du socialisme (PPS) changent de maquette pour la deuxième fois en autant d’années. Al Bayan, le quotidien francophone du parti est drapé de noir. Le logo est sombre avec uniquement la date de la création inscrite en UNE. Malheureusement, ce quotidien de bonne facture (surtout en Economie) est trahi par la (très) mauvaise qualité du tirage.

Date de création : 1972

Diffusion : Chiffres non communiqués à l’OJD

Bayan Al Yaoum, le quotidien arabophone mariera le rouge et le noir avec une UNE faisant plus de place au couleur, avec une référence au logo du PPS, le livre.

Bayane al yaoum

Date de création : 1989

Diffusion : Chiffres non communiqués à l’OJD

Quelques commentaires :

  • Ces changements se limitent à des modifications cosmétiques et ne s’attaquent pas aux contenus
  • La qualité du tirage des quotidiens partisans est catastrophique, ce qui renseigne sur la difficulté à mettre à niveau leur outil industriel
  • L’investissement consenti sur le print n’a pas été accompagné par des changements des sites web d’Al Alam, Al Bayan et Bayan Al Yaoum, ce qui montre, une nouvelle fois, l’absence de complémentarité entre le print/digital
  • Le contrat-programme entre les éditeurs et l’Etat prévoit parmi les critères pour bénéficier de l’aide publique « l’engagement pour la modernisation de la production ». Ces relooking peuvent être une manière pour justifier l’accès à cette subvention publique.
  1. Lemaizi

 

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *