Revue des médias

Revue. Caricature, Goudisme, ondes et l’espoir

1 août 2013

Pour alimenter cette rubrique consacrée à la revue de presse sur les questions de médias et de journalisme, je pioche dans mes lectures de la semaine. Belle lecture.

1.Inédit. Une caricature du roi Mohammed VI n’a pas été interdite  

caricature du roi

Le magazine panafricain Jeune Afrique l’Intelligent a commis un dossier sur le Maroc. Intitulé «L’autre Maroc», les articles font le bilan du règne du monarque et sonde l’avis de la société marocaine. Pour illustrer son propos, l’hebdo basé à Paris publie une caricature du roi. Si ce n’est pas la première fois qu’une caricature de Mohammed VI est publiée, l’inédit est que ce support n’a pas été interdit par le censeur officiel. Plusieurs plumes, à l’instar de Khalid Gueddar à Backchich et Plantu pour le Monde, ont tenté de croquer M6 mais leurs desseins ont été censurés au Maroc. Le site Goud.ma publie la caricature et revient sur les circonstances de cette publication.

 2. Goud.ma joue dans la Cour royale

Cet autre article de Goud.ma a retenu mon attention. Le site fondé par Ahmed Najim critique l’octroi de décorations royales (wissams remis par le palais lors de la fête du trône) à des personnalités qui «ne méritent pas ses distinctions», estime l’auteur. Audacieux, impertinent et inclassable c’est du «Goudisme» à l’état pur. Inspirés ou inspirés par quelques milieux, qu’importe. Ce site est en train de créer des genres journalistiques à part.

3. Maroc-Algérie. La guerre des ondes

Après la guerre des sables et la guerre froide, arrive le temps de la guerre des ondes. Le ministre de la communication algérien se plaint des interférences des ondes radiophoniques marocaines (Radio2M et la Radio nationale). Selon ce responsable, les algériens vivant sur la frontière ouest et même sur la côte méditerranéenne ont de la difficulté à capter le signal de radio algérienne. La cause : les méchantes ondes marocaines. Le ministère promet de lutter contre cette «invasion». Plus de détails sur Hespress.

4. 2M TV. La panne sèche ?

Selon les sources du site d’info 360.ma, la crise au sein de la chaine d’Ain Sbaâ se fait de plus en plus critique. Les salaires du mois de juin ont été versés avec plusieurs jours de retards

5. Dix bonnes raisons de garder espoir dans ce beau métier de journaliste

Voici un article à lire absolument. Si le journaliste parle de la réalité française, plusieurs choses valent pour le cas marocain. A lire les dix raisons qui le font chaque jour adorer un peu plus son métier et détester sa profession. Un bol d’air publié sur l’excellent blog d’Erwann Gaucher, spécialiste du e-journalisme.  Extrait :

«Nous portons tous une responsabilité dans les impasses actuelles de la presse, mais nous avons aussi des solutions à promouvoir. […] la période actuelle est aussi celle où le métier de journaliste retrouve ses fondamentaux …».

Rendez-vous la semaine prochaine pour une nouvelle revue des médias. N’hésitez pas à m’envoyer vos lectures pour les partager.

S.L.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *